Souscrire au sein d’une grande mutuelle, c’est trop cher ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

En toute logique, plus le produit ou le service que vous achetez est performant, plus son coût risque d’être élevé. Dans le domaine de l’assurance complémentaire santé, il se trouve également que le tarif mutuelle dépendra des garanties santé souscrites, de leur qualité et de leur performance. Ce qui laisse entendre que si vous souscrivez au sein d’une grande mutuelle santé, la cotisation risque d’être élevée.

Pourtant, cette logique dépend d’un facteur particulièrement important dans le domaine de l’assurance complémentaire santé. L’on veut notamment parler de la mutualisation des risques, le moteur même des mutuelles santé, et quasiment de tout système d’assurance. Le fait est que, grâce à la mutualisation des risques, tout devient possible. Vous pourriez même être surpris de l’excellent rapport qualité prix que l’on peut retrouver auprès de ces mutuelles.

Démonstration

Le principe de la mutualisation des risques est assez simple. Pour mieux comprendre, l’on va prendre un petit exemple. Disons que vous devez acheter une glace pour votre petit neveu. Pourtant, vous êtes avec deux autres personnes, alors vous cotisez entre vous pour l’achat. Le fait est que vous devriez payer plus en étant trois, plutôt qu’en étant cinq. Le fait est aussi que si vous versiez la même somme même en étant cinq personnes à cotiser, vous pourriez alors vous offrir beaucoup plus qu’une simple glace.

Et c’est quasiment la même chose dans le domaine de l’assurance complémentaire santé. Plus le nombre d’adhérent est important au sein d’une mutuelle, plus cette dernière pourra se permettre de proposer des garanties santé de qualité et de très intéressants avantages, et cela à des tarifs défiant toute concurrence. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que ces mutuelles de grandes renommées ont autant d’adhérents.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »