Le body-painting

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le body-painting ou peinture corporelle date de plusieurs milliers de siècles, c’est même l’une des premières formes d’expression plastique utilisées par nos ancêtres. Ces derniers se sont en effet servis de terre colorée, comme le charbon de bois, craie, voire le sang des animaux. Ils utilisaient aussi cette technique en tant que camouflage pour la chasse.

Plus tard, à l’époque contemporaine, la peinture corporelle apparaît en Occident est devenue rapidement un objet de création. Elle peut être définie comme étant un art éphémère avec lequel le peintre crée une œuvre picturale sur son modèle humain. En Autriche, il y a un festival qui lui est consacré : le World bodypainting festival.

Les matières utilisées

Les matières utilisées pour fabriquer une couleur sont d’origine végétale, minérale et animale. On peut citer une grande variété de pigments mais les couleurs les plus importantes sont le rouge, le noir, le blanc et l’ocre. Les Amérindiens, par exemple, obtinrent le rouge vif de l’Ucuru. Le noir verdâtre vient du jus de jenipapo. Ils utilisèrent également le blanc d’argile.

Dans le body-painting, il y a cependant quelques règles élémentaires à tenir en compte :

  • Seules les peintures spécialement formulées pour le body-painting peuvent être utilisées.
  • Il ne faut peindre sur les peaux saines et propres.
  • Il faut stériliser les outils de peinture après utilisation afin d’éviter la propagation d’éventuelles maladies.
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »